UK markets open in 6 hours 5 minutes
  • NIKKEI 225

    26,650.88
    +6.17 (+0.02%)
     
  • HANG SENG

    26,936.04
    +41.36 (+0.15%)
     
  • CRUDE OIL

    45.15
    -0.38 (-0.83%)
     
  • GOLD FUTURES

    1,785.40
    -2.70 (-0.15%)
     
  • DOW

    29,910.37
    +37.87 (+0.13%)
     
  • BTC-GBP

    13,836.35
    +95.55 (+0.70%)
     
  • CMC Crypto 200

    364.24
    -6.27 (-1.69%)
     
  • ^IXIC

    12,205.85
    +350.85 (+2.96%)
     
  • ^FTAS

    3,593.68
    +4.64 (+0.13%)
     

Paulic Meunerie : Résultats semestriels 2020

PAULIC MEUNERIE
·12-min read



Résultats semestriels 2020

Une activité en croissance, des résultats conformes au plan de marche
Chiffre d’affaires en progression de +3,0% à 4,3 M€
Des résultats qui intègrent, comme prévu, les efforts d’investissements industriels nécessaires pour accompagner l’extension des capacités de production sur les activités historiques

Oxygreen© : évolution de la feuille de route
Révision volontaire du projet de second démonstrateur
Déploiement du réacteur industriel de 3ème génération confirmé pour 2021
Maintien des objectifs financiers mais décalage d’un an tenant compte de cette nouvelle feuille de route

Une organisation en place pour répondre à une hausse de la demande sur les produits de 1ère nécessité

Paulic Meunerie (ALPAU – ISIN : FR0013479730), Groupe familial spécialisé dans les farines de haute qualité, publie aujourd’hui ses résultats semestriels consolidés pour le premier semestre 2020 et fait un point sur les avancées de son programme d’investissement.

Jean Paulic, Président Directeur Général de Paulic Meunerie déclare : « Le début de cet exercice a été intense pour le Groupe. Il a débuté par une introduction en bourse réussie. La poursuite de la production et de la livraison à tous nos clients dans un contexte sanitaire inédit a illustré notre capacité de résilience et démontré la qualité de notre organisation. Nous avons également poursuivi avec succès notre programme de modernisation et d’extension industrielle intégrant des outils automatisés « 4.0 » qui vont nous permettre de tripler nos capacités de production avec une mise en service progressive de ces nouveaux outils dès le second semestre. Des étapes importantes ont également été franchies dans le développement d’Oxygreen©. Une nouvelle feuille de route industrielle a été fixée qui nous permettra dès 2021, de déployer un réacteur industriel plutôt que le prototype prévu initialement et ainsi jouer en coup d’avance en gagnant une étape dans notre développement de ce procédé révolutionnaire. De nouveaux challenges attendent le Groupe pour les mois à venir mais nous avons déjà démontré notre capacité à les relever avec succès. En dépit du contexte sanitaire actuel qui pèse sur la consommation globale, nous sommes heureux de constater que la vision de longue date de l’entreprise sur la valorisation du local et de la naturalité se concrétise et trouve un écho formidable auprès du consommateur ».

Comme évoqué dans la communication du chiffre d’affaires semestriel, la croissance du semestre a été portée par les activités historiques et les bonnes performances en farine de froment. La contribution des revenus issus du procédé d’Oxygreen reste marginale conformément au plan de marche. Les résultats intègrent les efforts d’investissements destinés d’une part à renforcer l’outil industriel du Groupe en triplant ses capacités de production d’ici à fin 2020 et d’autre part à la poursuite des efforts de développement du procédé d’Oxygreen©.

Comptes consolidés

En milliers d’euros

1er semestre 2020

1er semestre 2019

Chiffre d’affaires

4 382

4 238

Achats marchandises et matières premières

2 807

2 600

Marge Brute

1 575

1 638

Taux de marge brute

36%

39%

Autres charges d’exploitation

2 249

1 766

·Dont autres achats et charges externes

951

741

·Dont Impôts et taxes

51

44

·Dont dotations aux amortissements et provisions

337

205

·Dont charges de personnel

850

743

·Dont autres charges

60

33

Résultat d’exploitation

-204

182

Résultat financier

-69

-97

Résultat exceptionnel

-8

-30

Résultat net

-219

100

Bonne résistance de l’activité malgré le contexte sanitaire

Au 30 juin 2020, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 4,3 M€ en hausse de 3,0% par rapport au 1er semestre 2019. Sur le segment des farines de froment à destination des boulangeries artisanales, industrielles, des biscuiteries et des ateliers des grandes surfaces, la demande a été soutenue au plus fort de la crise sanitaire et s’est normalisée au cours des mois suivants. Dans ce contexte, le Groupe a su profiter de la hausse de la demande en augmentant sa production de farines haute qualité afin de satisfaire les attentes de ses clients historiques et celles de ses nouveaux partenaires commerciaux. Sur les farines de sarrasin, produits plus contributifs à la marge, à destination principalement des crêperies ou restaurants, la situation a été plus contrastée avec des commandes à l’arrêt pendant la période de confinement et leur reprise depuis la réouverture des restaurants.

Des résultats qui intègrent la fin du programme d’investissement sur les activités historiques et l’évolution du mix-produits

Comme attendu, les bonnes ventes en farines de froment n’ont pas permis de compenser la baisse de marge liée à l’activité sarrasin, temporairement pénalisée par l’impact de la situation sanitaire sur la restauration. Le semestre a également été marqué par une pénurie de matières premières sur les blés noirs IGP « Blé Noir Tradition Bretagne » et « Origine France ». Sur ces familles, les approvisionnements ont donc dû être provisoirement réorientés sur des origines étrangères moins contributives en termes de marges. Ces évolutions s’illustrent dans l’évolution de la marge brute de la période qui ressort à 1,58 M€ représentant un taux de 36% du chiffre d’affaires contre 39% au 30 juin 2019.

Le résultat d’exploitation est en repli à -0,2 M€ en raison de la hausse des charges d’exploitation dans le contexte d’investissement et de transformation du Groupe :

  • Les autres achats et charges externes s’élèvent à 951 K€ (contre 741 K€ au 1er semestre 2019) en augmentation de 28% intégrant les frais liés à la cotation de la société ainsi qu’à une augmentation anticipée des prix de l’électricité, des consommations liées au redimensionnement de l’outil industriel et des frais de maintenance sur les installations techniques, élément corolaire aux travaux en cours,

  • Les charges de personnel progressent de 107 K€ à 850 K€ (contre 743 K€ à l’issue du 1er semestre 2019) illustrant le renforcement des équipes opéré afin d’accompagner la mise en œuvre de la stratégie industrielle et commerciale,

  • La hausse des dotations et provisions est en lien avec la mise en œuvre du plan de modernisation et de redimensionnement de l’outil.

Le résultat financier est stable à hauteur de -69 K€ à période comparable. Il inclut le recours plus important au financement bancaire dans le cadre notamment de l’extension des capacités de production du Groupe. Le résultat net du Groupe ressort à -219 K€ en 2020 contre 100 K€ en 2019.

Une situation financière renforcée après le succès de l’Introduction en Bourse

Au 30 juin 2020, les capitaux propres de Paulic Meunerie s’élèvent à 7,8 M€ contre 1,5 M€ au 30 juin 2019 bénéficiant de l’augmentation de capital de 7,5 M€ réalisée à l’occasion de l’Introduction en Bourse. L’endettement financier ressort à 7,9 M€ contre 8,9 M€ à période comparable. A fin juin, la trésorerie ressort à 3,5 M€. Cette situation financière solide permet au Groupe de disposer de tous les moyens nécessaires à son développement.

Dernières étapes dans la mise en œuvre du plan d’extension des capacités de production sur les activités historiques

Au-delà de son activité, la Société s’est également focalisée au cours des derniers mois sur la finalisation de son vaste programme de modernisation et d’extension visant à tripler les capacités de production sur ses familles de produits historiques. La mise en service de ces investissements, déjà financés avant l’Introduction en Bourse, est maintenant imminente. Afin d’assurer la montée en régime des nouveaux outils qui constitueront un moteur pour la croissance future, un nouveau Directeur exécutif bénéficiant d’une solide expérience vient d’être nommé.

Ainsi, en dépit d’un arrêt du chantier durant la période de confinement, le Groupe prévoit la mise en service de la nouvelle tour de mélange au cours du 4ème trimestre 2020. Le Groupe a d’ores et déjà procédé à l’installation de la ligne de conditionnement et de stockage. Une ensacheuse petit conditionnement est également mise en service. Le Groupe breton va ainsi disposer d’un outil de conditionnement pour commercialiser ses farines haut de gamme et conquérir de nouvelles parts de marché dans la grande distribution, au bénéfice d’une période favorable.

Lancement étendu des farines Qualista® au 4ème trimestre 2020

Au cours des prochains mois, le Groupe entend également accélérer la commercialisation de sa farine Qualista® attendue par les boulangers et les consommateurs et jusqu’ici disponible sur un circuit limité. Issue du procédé Oxygreen©, cette farine bénéficie en effet de propriétés physico-chimiques et sanitaires exceptionnelles avec une division par 20 du taux de pesticides, d’un renforcement du taux de fibres favorisant une meilleure digestibilité et de meilleures qualités de panification.

Les premiers contrats avec les acteurs de la boulangerie seront signés dans les prochaines semaines. Ils devraient permettre au Groupe d’annoncer de nouveaux référencements pour une commercialisation effective à compter du 4ème trimestre de l’exercice. Ces ventes s’appuieront dans un premier temps, sur l’outil déjà disponible, avant une montée en puissance de cette farine haut de gamme en grande distribution à compter de l’exercice 2021.

Oxygreen© : révision volontaire de la feuille de route industrielle

Aujourd’hui, à l’issue de tests concluants menés sur le démonstrateur en place, Paulic Meunerie a l’opportunité de déployer un réacteur de 3ème génération en lieu et place de la 2nde génération. Plus efficace, plus flexible, ce nouveau réacteur supprime une grande partie des contraintes industrielles posées par la précédente génération. A ce jour, cette nouvelle solution a été entièrement fiabilisée. Compte tenu du bond technologique et capacitaire apporté au projet, il a été décidé de construire, directement à l’échelle industrielle, un procédé de 3ème génération avec une capacité de production étendue à 15 Kt. Pour rappel, le plan d’investissement prévoyait la mise en service préalable d’un prototype préindustriel du réacteur de 2ème génération d’une capacité de 11 Kt à fin 2020 et de deux réacteurs industriels en 2022 et 2023. Le Groupe projette ainsi un nouveau calendrier avec une mise en service au 3ème trimestre 2021 d’un premier réacteur industriel de 3ème génération et d’un second en 2022 ou 2023. Ces deux réacteurs étant suffisants pour servir les volumes du business plan, Paulic Meunerie entend ainsi économiser la construction d’un des 3 réacteurs initialement prévus lors de l’introduction en bourse, soit environ 1,5 M€ sur l’enveloppe d’investissement initialement prévue.

Compte tenu de ce choix technologique et des perturbations liées au Covid-19 sur le plan de marche industriel, le Groupe a décidé de décaler d’un an, les objectifs initialement fixés à fin 2023. Ces objectifs restent en revanche maintenus soit l’atteinte d’un chiffre d’affaires de 50 M€ associé à un taux de marge brute de 50 à 55%. Ainsi, ce décalage ne remet pas en question les solides perspectives de croissance du Groupe avec un outil plus capacitaire, scalable, totalement fiabilisé et moins coûteux à mettre en œuvre qui viendra servir l’accélération de la conquête sur les farines alimentaires de haute qualité et le marché prometteur de l’entomoculture.

Jean Paulic, Président Directeur Général de Paulic Meunerie, déclare : « La substitution de cette 2ème génération par la 3ème génération est une très bonne nouvelle pour Paulic Meunerie. Le modèle qui devait initialement être implanté sur le moulin de Plouvenez-Quintin mesurait 15 mètres de haut pour une production plus limitée. Il induisait des contraintes sur le bâtiment et nécessitait un bâtiment dédié avec l’installation d’une dalle autonome de 52 tonnes pour absorber les vibrations générées son fonctionnement. La génération 3 qui vient d’être mise au point peut produire 15 kt et s’insère dans les étages d’un bâtiment industriel meunier classique. Nous avons donc décider de l’implanter directement à Saint-Gérand, socle de notre développement, avec à la clé une économie substantielle et des synergies évidentes en termes d’intégration dans notre nouvelle chaîne de production ».

2020 : confiance réaffirmée malgré le durcissement des mesures sanitaires

Malgré les incertitudes qui pèsent sur la consommation globale et les mesures récentes qui vont être mises en œuvre au cours des prochains jours, le Groupe affiche sa confiance pour le second semestre. Paulic Meunerie continuera à soutenir les besoins alimentaires du consommateur et assurer les livraisons à ses clients, comme il l’a fait au cours du 1er semestre. Les équipes sont prêtes et le Groupe dispose de nouveaux outils performants qui vont lui permettre de répondre plus facilement à une hausse potentielle de la demande. Sur le cœur de métier du Groupe, les performances restent solides avec de bonnes ventes en farine de froment et les ventes de farine de sarrasin ont été bonnes au cours des mois d’été. L’intensification des efforts de commercialisation sur les farines Qualista® devrait également soutenir l’activité de la période.

Au final, l’activité du Groupe devrait ressortir en croissance illustrant la forte résilience du modèle du Groupe avec une demande toujours solide pour des produits de 1ère nécessité. Les résultats continueront à intégrer les efforts de mise en service du nouvel ensemble industriel nécessaires pour assurer la progression des ventes attendue dès 2021.

A propos

Paulic Meunerie (ALPAU – ISIN : FR0013479730), est un Groupe familial breton reconnu sur le marché des farines labellisées. Il fidélise aujourd’hui plus de 700 clients professionnels sur des marchés diversifiés (industriels, boulangeries artisanales, ateliers de la grande distribution, restaurateurs, …). En 2019, les trois moulins de l’Entreprise ont permis de générer un chiffre d’affaires de 8,6 M€. Avec Oxygreen®, son procédé de purification des grains de blé à base d’ozonation permettant de diviser les pesticides par 20 et réduire le taux de mycotoxines de 30% à 50%, Paulic Meunerie se positionne sur le marché de la farine très haute qualité axée sur la nutrition santé et sur le marché en plein essor et à forte valeur ajoutée de l’alimentation des insectes d’élevage. PAULIC MEUNERIE est cotée sur Euronext Growth Paris sous le symbole ALPAU.

Pour plus d'informations, visitez www.PAULICMEUNERIE.com



François Alexis Bancel
Directeur Administratif et Financier

02 97 40 50 00
investisseurs@paulic.bzh

Benjamin Lehari
Consultant
01 56 88 11 11
blehari@actifin.fr



Presse
Isabelle Dray
01 56 88 11 29
idray@actifin.fr



Investisseurs
Alexandre Commerot
01 56 88 11 18
acommerot@actifin.fr

Attachment